Présentation de l’équipe

La pépinière a été créée il y a une quarantaine d’années par Nobuichi Urushibata. Elle a atteint aujourd’hui un niveau impressionnant, et est reconnue au Japon, et à travers le monde, pour la diversité et la qualité de ses bonsai. Oyakatta (le maitre), est épaulé par son fils Taiga, depuis que ce dernier a terminé son apprentissage chez Masahiko Kimura, un des plus grands maitres du Japon.

 

p1010153

p1020658

 

p1000680

Hasanuma, travaille à plein temps à la pépinière: il gère le site internet, la vente par correspondance, répond au téléphone, et a la responsabilité d’entretenir les mame (les plus petits arbres). Malgré son emploi du temps chargé, il est toujours là pour nous aider, et répondre à nos questions.

 

 

Oyakatta se charge de former les étudiants étrangers qui viennent à la pépinière pour des « short time », des courtes périodes (un à plusieurs mois tout de même!). Hasanuma nous offre également de précieux conseils.

Taiga, s’occupe pour sa part des « deshi » (apprentis), qui vont suivre un enseignement de 4 ans minimum, avant de devenir eux mêmes professionnels.

 

 

J’ai partagé cette expérience avec plusieurs étudiants : Thom, un hollandais (en haut à gauche), Carlos, un espagnol (tee shirt jaune), et Yusei, un japonais qui entame sa formation de deshi (3° en dessous). En fin de séjour, après le départ de mes deux amis européens, j’ai fait la connaissance d’un nouvel étudiant, Kelvin, venu d’australie (à droite, avec Oyakatta). En bas de la photo, votre serviteur.

 

 

Pour finir les présentations, voici Patxi (prononcez « patchi ») un espagnol fort sympathique, ancien élève de la pépinière qui revient  tous les ans à Shizuoka passer quelques jours.

 

 

p1020364p1020433

 

p1020495

 

Visite de la pépinière (1)

Pour commencer, je vous propose une petite visite de la pépinière. En arrivant à Taisho-en, on est frappé par la variété des bonsai cultivés. Toutes sortes de feuillus et de conifères sont visibles, et dans toutes les dimensions.

p1010788

p1000140

p1030320En entrant, on découvre quelques « master pieces », et l’espace réservé aux shohin (arbres de moins de 22 cm) et aux mame (moins de 7 cm).

p1020895Juste au dessus, un espace pour les plus grands bonsai.

 

p1000204

p1030329Ensuite, on entre dans une zone protégée par un grillage fin (contre les insectes), et muni d’un système d’ombrières amovibles.

 

p1010360

Visite de la pépinière (2)

Un deuxième espace protégé, presque aussi vaste que le premier, abrite quelques gros arbres en cours de formation, ainsi qu’une multitude de shohin de pins blancs, d’érables, et d’ormes (entre autres!).

p1040515

p1010355

 

 

p1040616Juste à côté, on peut voir de nombreux conifères greffés (notamment: greffes de racines, ou greffes pour modifier le feuillage de l’arbre).

 

p1000123La pépinière possède également deux serres qui permettent la reprise des arbres travaillés. En bas des étagères, des boutures de genevriers et de chamaecyparis.

 

p1040648Et sur le toit, quelques mame ! Sur la photo, on devine la structure qui supporte l’ombrière. Indispensable vu l’exposition.

 

p1040694Le jardin d’Oyakatta (le maitre).

 

p1040697

p1040707Vue générale de la pépinière, au coucher du soleil.

le bonsai à sa source

Bonjour, je m’appelle Sébastien. Passionné par l’art du bonsai, j’ai eu la chance de passer un mois dans la pépinière de Nobuichi et Taiga Urushibata, située à Shizuoka. Ce blog a pour but de vous faire profiter de cette expérience incroyable qui m’a mené au coeur d’une des plus importantes pépinières du Japon.

p1000147

p1000146